Les bienfaits de notre obéissance

Genèse 22 : 15-18
15 L’ange de l’Eternel appela une seconde fois Abraham des cieux, 16 et dit : Je le jure par moi-même, parole de l’Eternel ! parce que tu as fait cela, et que tu n’as pas refusé ton fils, ton unique, Lire la suite

Abraham vient de tout faire pour offrir son fils Isaac en sacrifice en obéissance à la parole du Seigneur. Au moment de passer à l’acte, l’Ange de l’Eternel l’arrête et complimente sa loyauté infaillible envers Dieu: “tu n’as pas refusé ton fils, ton unique”. En raison de son obéissance, l’Ange de l’Eternel lui promet de nombreuses bénédictions. L’obéissance rapporte ! Aujourd’hui, beaucoup veulent les bénédictions mais ne veulent pas les responsabilités qui les précèdent. Il y a des choses que nous devons faire dans la vie pour atteindre de nouveaux niveaux de succès. Que devons-nous faire pour ouvrir la voie pour notre avenir ? La plupart des gens parlent seulement. Abraham était un homme d’action. Il était non seulement un auditeur mais aussi un exécuteur de la Parole de Dieu. Chaque pas d’obéissance libère en nous de nouvelles bénédictions.

Cette histoire montre que notre obéissance libère une puissance prédominante à la prochaine génération. « Je bénirai et multiplierai ta postérité v.17». Le fils qu’il n’a pas daigné épargner – par obéissance, ce fils qu’il était prêt à perdre, est le récipient surnaturel de son obéissance. Le Seigneur multipliera et bénira notre descendance – directe et indirecte, si nous décidons de marcher dans l’obéissance.

Psaumes 112:2
Sa postérité sera puissante sur la terre, La génération des hommes droits sera bénie.

Si nous désirons voir cette promesse se réaliser, nous ne pouvons pas nous contenter d’écouter, il nous faut aussi obéir.

Une autre chose que cette histoire montre est que notre obéissance libère la sagesse pour construire une oeuvre durable.

La connaissance ne suffit pas. Il faut la sagesse pour prendre cette connaissance et savoir comment l’appliquer dans nos vies. C’est avec cette sagesse que le roi Salomon construisit le temple.

Un jour un jeune prédicateur demande un rendez-vous avec son pasteur. Ce dernier était le berger d’une grande église avec plusieurs milliers de gens ; il était une renommée dans tout le pays, annonçait l’évangile dans les universités, des membres du gouvernement fréquentaient son église, et un jour il me raconta ce que lui dit ce jeune homme. Assis devant son bureau il lui dit. « Pasteur, le Seigneur m’a dit que j’ai une onction bien plus grande que la vôtre, et donc, c’est moi qui devrais maintenant être le pasteur de cette église ». Le pasteur, plein de bon sens, lui répondit : « Cher frère. Je n’ai aucun doute que vous ayez une onction plus grande que la mienne, mais j’ai quelque chose de plus que vous et c’est ce qui fait que je dois être le pasteur de cette église ». Le jeune prédicateur est secoué et demande quelle était cette chose qui lui manquait. Et mon ami pasteur lui répondit : « la sagesse ».

Nous ne parlerons jamais du fruit d’un arbre demain, si nous n’en plantons pas la semence maintenant.

Ensuite, ce texte montre que notre obéissance libère un modèle à suivre pour la prochaine génération. Nos actes d’aujourd’hui détermineront les actes de nos enfants. L’obéissance s’apprend dès la plus tendre enfance. Ne nous trompons pas. Nos enfants nous observent, et souvent, sans même le savoir, ils vont répéter soit les mêmes erreurs que nous avons faites, soit les mêmes succès.

Dans Genèse 26, Isaac veut quitter le pays en raison d’une terrible famine. Mais le Seigneur lui dit ne pas partir. Il resta et sema : « Isaac sema dans ce pays, et il recueillit cette année le centuple; car l’Éternel le bénit. » (v.12)

Finalement, notre obéissance nous libère de notre passé pour nous donner un nouveau commencement. Quelles que furent nos erreurs du passé, si nous revenons à Dieu dans la repentance, et si nous nous consacrons à obéir, nous serons libérés de notre passé et le Seigneur nous donnera un nouvel avenir.

Dieu est toujours et encore le Dieu de la restauration. Il restaure notre âme, il restaure notre carrière, il restaure notre famille. Nous pouvons compter sur sa puissance de restauration.

C’est aussi pour cela que les chrétiens du monde entier sont appelés chaque dimanche à fréquenter leur église locale, pour écouter ce que le Seigneur veut dire, et le mettre en pratique. Chaque dimanche, chaque prédication est une nouvelle occasion pour obéir le Seigneur, et voir son avenir transformé par la puissance de la Parole.

Ce que Dieu demande de nous ? Que nous lui obéissions. Que nous faisions ce qu’Il demande. Pas plus. Pas moins. Ainsi, nous entrerons dans une nouvelle saison dans nos vies. La prospérité de Dieu vient quand nous faisons ce que Dieu nous demande de faire.

Donato Anzalone

Donato Anzalone

View all posts

Votre don peut faire la différence

Information personnelle

Total du don : €5