1 Timothée 3:14-15 : “... dans la maison de Dieu qui est l'Eglise du Dieu vivant, pilier et soutien de la vérité.” Chaque semaine des millions de chrétiens, dans le monde entier, se réunissent pour adorer Dieu et pour écouter sa voix à travers la prédication de la Parole de Dieu. Chaque église locale est différente et offre au Corps de Christ une panoplie et une diversité sans égal dans le monde. Mais l'Eglise, c'est bien plus que se réunir le dimanche. Il y a dans l'Eglise un fil conducteur que l'on doit retrouver dans chaque église locale ; quelque chose qui unit chaque église locale entre elles.

1. En premier lieu, l’Eglise est la maison de Dieu.

Avec tout ce que cela comporte. Dans l’Eglise on y trouve un esprit de famille. C’est un endroit où règne l’amour et la paix. C’est en quelque sorte le premier lieu où s’installe un esprit d’équipe. Lorsqu’une équipe sportive gagne une coupe, ce n’est pas la victoire d’une personne, mais de toute l’équipe. C’est le résultat de l’engagement et du sacrifice de chacun. Certes, il y a un capitaine d’équipe, mais la coupe revient non pas à une personne, mais à toute l’équipe.

2. Paul parle aussi de l’Eglise comme : l’Eglise de Dieu.

Le mot Eglise en grec est le mot : « Ekklesia » qui indique une assemblée de citoyens qui ont été appelés et se différencient des autres. A Athènes, les citoyens appartenant à une assemblée, l’ekklesia, étaient le corps dirigeant de la ville. N’est-ce pas en accord avec ce que le Seigneur disait en parlant de cette Eglise qu’il construit :

« Matthieu 18:18
Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.

L’Eglise de Dieu est un lieu où l’autorité de Dieu doit prévaloir contre toute la puissance de l’ennemi. Ceci exige de ses membres une vie disciplinée et vertueuse. L’enfer n’a aucun pouvoir sur nous, sauf celui que nous lui donnons.

« Ephésiens 4:27
et ne donnez pas accès au diable.

Nous sommes appelés à gouverner sur la terre, non sur les hommes, mais sur la puissance de l’ennemi, sur les circonstances et, même parfois, sur les événements. Nous sommes la maison de Dieu, et nous sommes aussi l’Eglise de Dieu.

3. Ensuite, il dit que l’Eglise est le pilier de la vérité.

D’autres traductions utilisent le mot : « colonne », ce qui fait penser directement aux colonnes du temple de Diane à Ephèse, ville où la lettre à Timothée est envoyée, puisque Timothée est pasteur de l’Eglise d’Ephèse, cette église qui deviendra la plus grande église de l’antiquité. Une des particularités du temple de Diane (anciennement temple d’Artémis et une des sept merveilles du monde antique), était ses « piliers », ses colonnes. Il y en avait plus de 100, tout en marbre. C’est la première chose que l’on pouvait voir quand on se trouvait devant ce temple. Ces piliers parlent pas de soutien – mot que l’on retrouve dans la quatrième fonction de l’Eglise. Les colonnes du temple sont la première chose que l’on voit, même de loin. Ainsi, l’Eglise étant la colonne de la vérité, une des ses grandes fonctions est de manifester haut et fort la vérité de la Parole de Dieu ; elle sert à mettre en évidence Celui qui est la vérité ; elle est la garante de la doctrine de Jésus. Chose triste, aujourd’hui, beaucoup d’églises locales se distinguent plus par leur musique et leur art, et de moins en moins par leur enseignement ; or, la particularité de l’Eglise de Dieu, c’est qu’elle met en évidence la vérité. Que la vérité revienne à nouveau au centre de toute activité de l’Eglise.

4. Finalement, l’apôtre Paul dit de l’Eglise qu’elle est le soutien de la vérité.

La vérité est à nouveau mise sur le piédestal. Pour Paul, ce qui fait l’Eglise, ce n’est pas la panoplie de programmes qu’elle peut offrir, aussi bons soient-ils mais ce qui fait la particularité de l’Eglise c’est qu’elle est le soutien de la vérité. Dans ce monde où beaucoup se cachent, où il n’est pas populaire de manifester la vérité, il est clair que l’Eglise reste encore et toujours dépositaire de la vérité. Dans un monde politiquement correct, où l’on ne peut plus dire les choses comme elles sont, il faut que l’Eglise se lève et prennent la vérité pour étendard et la proclame haut et fort. Dans un monde qui veut se positionner contre la Parole de Dieu en imposant la théorie de l’évolution à l’école, en imposant une certaine théorie du genre ; un monde qui veut détruire la famille traditionnelle à savoir une famille composée d’un homme, sa femme et ses enfants, et la liste continue ; l’Eglise doit se lever, et manifester la vérité dans l’amour et le respect.

Il est le devoir de l’Eglise de dire ce que la Bible déclare. Le monde veut détruire la vérité ; peut-être que cela impliquera, un jour, une persécution plus active de la part de l’adversaire, mais tant que l’Eglise subsistera, la Vérité prévaudra.
Donato Anzalone

Donato Anzalone

View all posts

Votre don peut faire la différence

Information personnelle

Total du don : €5