Il y a de nombreuses années, une collègue me racontait que toute petite, elle souffrait régulièrement d'infections, et qu'au bout de plusieurs années de souffrance, son père – un pasteur – avait décidé que cette fois-ci, il allait prier plutôt que d'aller voir le médecin d'abord. Dès qu'il eut prié, l'infection s'arrêta complètement. Je lui répondis : « Comment, il n'avait jamais prié pour ta condition ? », « Non » répondit-elle, « il avait l'habitude de prier pour les autres, mais pour moi, il n'avait jamais essayé la prière ».

La prière est puissante pour changer les choses !

Je rencontre beaucoup de gens qui me parle de leurs problèmes, de leurs maladies, des catastrophes familiales, et de tas de situations insurmontables qui assaillent leurs familles. Et je leur demande : « avez-vous essayé la prière ? »

C’est une question que je pose aussi à vous, lecteurs : « Avez-vous essayé la prière ? », êtes-vous allé rencontrer Dieu dans la salle de son trône de grâce ? Quelques-fois, comme ce pasteur, nous sommes tellement pris par les problèmes des autres, que nous oublions que la prière fonctionne pour tous, même pour nous.

Oui, la prière fonctionne pour le croyant et l’incroyant. La Bible dit :

Romains 10:13
Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

Dieu répond aux non-croyants. Il répond à quiconque vient à lui par la foi. La femme cananéenne (donc, une femme ne faisant pas partie de l’alliance avec le Père), en appela à Jésus pour obtenir la guérison de sa fille. Au début, il semble que Jésus ne veut pas l’aider – pourquoi devrait-il aider une non-croyante ? – mais ce n’était qu’un prétexte pour annoncer aux croyants que la guérison c’est le pain des enfants de Dieu… Et, voyant la foi de cette femme, il lui dit que sa fille est guérie.

Dieu répond à tout le monde. Il dit au croyant :

Jérémie 33:3
Invoque-moi, et je te répondrai; Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas.
, et encore:

Esaïe 45:22
Tournez-vous vers moi, et vous serez sauvés, Vous tous qui êtes aux extrémités de la terre ! Car je suis Dieu, et il n’y en a point d’autre.

Dieu dit : « Invoquez-moi », « Tournez-vous vers moi », et Jésus dit : « Venez à moi ».

Le Seigneur Jésus nous apprend à prier avec une prière, celle du notre Père. Nous la trouvons en Luc 11.1-4

Luc 11:1-4 Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu’il eut achevé, un de ses disciples lui dit : Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l’a enseigné à ses disciples. 2 Il leur dit : Quand vous priez, dites : Père ! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne. Donne-nous chaque jour notre pain quotidien; 4 pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense; et ne nous induis pas en tentation.

Voyez-vous, les gens ont l’habitude de prier : « Donne-moi », « Donne-moi »… Ici, Jésus nous le rappelle : « donne-moi, pardonne-moi, conduis-moi, délivre-moi». C’est ce que la majorité des chrétiens font. Ils prient principalement pour eux et rien que pour eux. Mais, si nous analysons bien cette prière, nous verrons que le Seigneur nous donne une clé, pour que notre prière devienne une prière puissante qui change les choses.

Regardez dans Actes 12. Le méchant roi Hérode vient de faire tuer l’Apôtre Jacques. L’église entière est dans l’effroi. Voilà maintenant que Pierre est arrêté. Le roi, voyant que la foule apprécia son geste contre Jacques, veut maintenant mettre à mort Pierre.

Oh, mes amis, une petite note de parenthèse : A chaque fois, dans la Bible, que les leaders ont cédé aux volontés du peuple, cela a toujours été une catastrophe. Que l’on tienne compte de cette remarque !

MAIS, la Bible dit que l’église se mit à prier. Pourquoi Jacques fut-il mis à mort ? Peut-être était-ce parce que l’église n’avait pas prié. Mais, maintenant elle prie, car quand on essaye la prière, celle-ci change les situations insurmontables. Un ange du Seigneur vint et délivra Pierre, et toute l’église s’en réjouit, et le verset 24 dit : « que la Parole de Dieu croissait et se répandait de plus en plus et le nombre de disciples augmentait ».
Lorsque l’église prie, les plans de l’ennemi forgés contre elle ne réussissent pas !

« Donne-moi, pardonne-moi, conduis-moi, délivre-moi ». Est-ce là la bonne manière de nous approcher du Seigneur ? Voyons ce que le Seigneur nous apprend avec cette prière.

Premièrement, quand vous priez, rappelez-vous que vous priez au Père.

« Notre Père… » Ce n’est pas à un étranger que nous nous adressons, ni à un inconnu, mais à un parent, notre Père. Lorsque vous dites à Dieu : « Notre Père », vous impliquez que vous êtes sauvés, que vous Lui apparteniez, que vous faites partie de Sa famille. Et il aime prendre soin des siens.

Deuxièmement, quand vous priez, rappelez-vous où vous apportez vos prières : dans les Cieux.

« Qui êtes aux Cieux… ». Non seulement le Seigneur est dans les cieux, mais c’est aussi là que nous nous dirigeons. Quelles que soient les difficultés que nous expérimentons, rappelons-nous toujours de notre destination. Les Cieux, c’est la vision de ce qui devrait être sur la terre. Là, il n’y a pas de larmes, pas de maladie, pas de pauvreté, pas d’échec, pas de rivalité, pas de jalousie… Le ciel est l’endroit le plus beau et le plus merveilleux de l’univers, et Dieu y règne. Et pour beaucoup d’entre nous, c’est aussi là que se trouve leur père, leur mère, le frère, leur oncle, leur tante, et de nombreux amis qui ont quitté cette terre et demeurent désormais dans la présence du Seigneur. Le Ciel, c’est l’éternité. Et nos prières doivent aussi être imprégnées des choses concernant l’éternité.

Troisièmement, quand vous priez, pensez au Nom duquel vous priez.

Oh, vous ne priez pas à n’importe qui. Vous priez à Celui qui a reçu un nom et quel nom :
Philippiens 2 : 9-11
9 C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, 10 afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, Lire la suite

C’est le Nom de Jésus. Le nom de Celui qui nous a rachetés. C’est par ce Nom que nous venons au Père. C’est ce nom qui nous sauve :

Actes 4:12
Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

Nous ne portons pas nos prières au Père en notre propre nom. Nous n’allons pas avec notre nom de famille, le nom de notre église ou de notre dénomination mais avec le Nom de Jésus. Le ciel entier se réjouit lorsque nous venons au Père avec ce nom.

Lorsque j’avais douze ans, mes parents étaient grossistes en fruits et légumes. Un jour, au marché matinal, mon papa m’envoie encaisser une facture. J’arrive chez le client de mon père qui était lui-même en conversation avec son propre client. Dès qu’il me vit, il interrompu son entretien disant à son client : « Ce garçon est petit mais son nom est grand ! » Wow ; me dis-je. Le nom que je porte est un grand nom. Oui, dans ce monde, le nom de mon père était important, mais permettez-moi de vous dire que le Nom de mon Père Céleste est encore plus grand.

Quatrièmement, vous priez rappelez-vous du Royaume

« Que ton règne vienne »… Oh, voilà le coeur de notre Dieu. Que son Règne vienne, que sa volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Voyez-vous, lorsque nous prions, notre première pensée doit être le royaume de Dieu.

Matthieu 6 : 33
33 Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.

Le Règne de Dieu c’est la présence de Dieu dans nos vies, dans nos circonstances, dans nos pensées, nos conversations, notre style de vie. Le Règne de Dieu c’est là où la volonté de Dieu s’accomplit. Voyez-vous, le Ciel est le lieu où la volonté de Dieu est accomplie en permanence. Tout ce que nous avons besoin se trouve là ; tout ce qui se trouve là nous appartient grâce au sacrifice de Jésus sur la Croix. Lorsque nous prions au Père qui est dans les Cieux, nous lui rappelons qu’Il est souverain dans nos vies, et qu’il a tout racheté pour nous. Nous lui rappelons que tout ce qui se trouve dans les Cieux doit venir sur la terre. C’est son choix. C’est sa volonté. Que ta volonté soit faite sur la terre comme aux cieux. Alléluia.

Jésus disait à Joseph et Marie qu’il devait s’occuper des affaires de son Père. Nous aussi. Lorsque nous prions, nous faisons exactement cela. Nous nous arrangeons pour que les choses du royaume de Dieu dans les cieux, puissent venir sur la terre par nos prières.

Voyez-vous, avant de dire au Père : « donne-moi, pardonne-moi, conduis-moi, délivre-moi », il serait bon de faire Sa volonté.

Beaucoup disent qu’ils désirent que Dieu les entende, mais sont-ils occupés à faire sa volonté ? A réaliser le plan de Dieu pour leur vie ? Le Père désire que chacun accomplisse ses desseins. Beaucoup veulent les miracles, mais ne sont pas prêts à faire sa volonté.

Maintenant, une fois que vous vous êtes occupés des affaires de Dieu, maintenant vous pouvez vous approchez de lui et lui dire : « Donne-moi ; Pardonne-moi ; Conduis-moi ; Délivre-moi ». Certains disent : « Je suis dans une situation désespérée ».

Pensez-donc au roi Ézéchias. Le prophète Esaïe vient vers lui et lui donne une parole qui vient directement de Dieu : « mets ta maison en ordre, car tu t’en vas mourir, et tu ne vivras plus ” (Esaïe 38.1). Oh, mais cela sont les paroles de Dieu. “Mets ta maison en ordre car tu vas mourir, un point c’est tout.” C’est Dieu qui l’a décret, et nul ne peut changer cela. On ne peut changer ce que Dieu a déclaré !

Oh, mais lisez votre Bible. Vous allez découvrir que notre Dieu peut être persuadé, il peut être convaincu, il peut être touché. Dieu est joignable. Nous pouvons changer les décrets de Dieu par nos prières.

Voyons la suite de ce passage :

Esaïe 38 : 2-6
2 Ezéchias tourna son visage contre le mur, et fit cette prière à l’Eternel : 3 O Eternel ! souviens-toi que j’ai marché devant ta face avec fidélité et intégrité de coeur, et que j’ai fait ce qui est bien à tes yeux ! Et Ezéchias répandit d’abondantes larmes. 4 Puis la parole de l’Éternel fut adressée à Ésaïe, en ces mots:
5 Va, et dis à Ézéchias: Ainsi parle l’Éternel, le Dieu de David, ton père: J’ai entendu ta prière, j’ai vu tes larmes. Voici, j’ajouterai à tes jours quinze années. 6 Je te délivrerai, toi et cette ville, de la main du roi d’Assyrie; je protégerai cette ville.

Le Seigneur dit à Esaïe : « Arrête. Retourne chez le roi Ezéchias et dit lui : « J’ai entendu tes cris, j’ai vu tes larmes et tu ne mourras pas !!! » Et sa vie fut prolongée de 15 ans.

Nous pouvons changer les choses par la puissance de la prière. Regardez ce qui s’est passé à notre fille. Elle est née avec des conditions physiques inimaginables. Elle ne pouvait pas marcher, ni parler, et avait de gros problèmes moteurs, elle aurait dû mourir en pleine adolescence. Mais nous sommes allés vers le Père, nous avons pensé aux Cieux, nous lui avons parlé de Son Nom, de Son Royaume de Sa Volonté… Ensuite, nous avons dit : « donne-nous, pardonne-nous, conduis-nous, délivre-nous »… et la prière a changé sa destinée. Le Seigneur a dit : « Stop. J’ai entendu vos cris, j’ai vu vos larmes… votre fille ne mourra pas. Je la délivrerai… Je la guérirai… » ; et Il l’a guérie ! A Lui soit toute la gloire.

Quand les choses ne vont pas comme vous le voulez… avez-vous jamais pensé à essayer la prière ? Elle fonctionne !

Donato Anzalone

Donato Anzalone

View all posts

Votre don peut faire la différence

Information personnelle

Total du don : €5