En 1989, Stephen Covey publie un livre qui deviendra un best-seller : « Les sept habitudes des gens efficaces ». Plusieurs serviteurs de Dieu se sont ensuite demandé quelles seraient les sept habitudes des chrétiens efficaces ? Les réponses données étaient intéressantes, mais jusqu’à présent, elles ne répondent pas tant à la question posée, mais, plutôt, à comment avoir du succès dans la vie chrétienne. Ce qui nous intéresse, ce n’est pas tant le succès dans ce que nous accomplissons – même si c’est important –, mais comment être efficaces en tant que chrétiens, en tant que représentants de Jésus, en tant qu’images de Christ.

Ce n’est pas parce que nous sommes chrétiens depuis de nombreuses années que nous sommes forcément plus développés et efficaces que d’autres. Il y a des chrétiens qui le sont depuis des décennies, et qui, face aux aléas de la vie sont, de loin, dépassés spirituellement par des chrétiens qui ne le sont que depuis peu d’années. Pourquoi ? Parce que ces derniers ont développé des habitudes qui font d’eux des chrétiens très efficaces.
Commençons par quelques définitions pour que nous puissions être tous dans la même longueur d’onde :
Habitudes – Ces actions qui sont ancrées en nous, et qui sont devenues intrinsèques en raison de leur constante répétition. Ce sont des choses que nous faisons maintenant sans devoir même y penser. Cela fait partie de notre vie de tous les jours ; nous les accomplissons presque automatiquement, mais avec habileté et précision. C’est devenu notre style de vie.
Efficaces – Correspond à la qualité de nos vies et services. Les chrétiens peuvent avoir des titres : pasteurs, prédicateurs, diacres, anciens, etc… Mais être efficaces en tant que disciples de Jésus, cela signifie que nous portions du fruit dans nos vies et dans nos fonctions.
Alors que nous entamons une nouvelle année, pourquoi ne pas résoudre en son cœur de devenir des chrétiens très efficaces ? Quelles sont donc les habitudes qui font de nous des chrétiens très efficaces ?

1. Les chrétiens très efficaces sont reconnaissants en tout temps.
Voici une des habitudes les plus importantes du croyant. C’est la volonté de Dieu que nous soyons reconnaissants tous les jours.

1Ts 5:18
« Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus Christ. »

La reconnaissance est la réponse du croyant non seulement à ce que Dieu fait aujourd’hui, mais à ce qu’Il a fait pour tous en envoyant son Fils Jésus à la croix. Même si tout ne va pas bien dans notre vie, nous sommes reconnaissants envers notre Seigneur. Certes, nous ne sommes pas reconnaissants pour les choses qu’Il n’a pas faites, mais pour celles qu’Il fait. Par exemple, je ne peux pas rendre grâce à Dieu pour le mal qui m’arrive, car il n’envoie pas le mal, mais le bien. Le texte indique clairement que ce n’est pas pour toutes choses, mais EN toutes choses que nous rendons grâce au Seigneur. En d’autres mots, quelles que soient les circonstances auxquelles nous devons faire face, nous remercions le Seigneur, non pour la circonstance, mais pour la grâce qu’Il nous a déjà accordée, pour les réponses et les solutions qu’Il continuera à apporter dans les situations de la vie. La Bible de Jérusalem traduit cette expression ainsi : « en toutes conditions »… c’est à dire en toutes circonstances.
Remarquons aussi que la louange que le chrétien doit à Dieu provient de notre cœur de reconnaissance. La gratitude est le berceau de l’adoration. Apprenez à vos enfants à être pleins de reconnaissance dès leur plus jeune âge, et ils deviendront de grands adorateurs du Seigneur.

La gratitude est le berceau de l’adoration.

Soyez donc reconnaissants dans les bons et les mauvais jours. Cette reconnaissance vous positionnera pour recevoir les bénédictions de Dieu. Paul dit d’ailleurs que nous devons faire connaître au Seigneur nos requêtes avec des Actions de grâce, c’est à dire avec reconnaissance (Philippiens 4:6).
Un homme dit à son épouse « et si on donnait une offrande spéciale en mémoire et reconnaissance pour notre fils mort pendant la Seconde guerre mondiale ? » Une fois l’offrande déposée dans le panier, sa femme lui dit : « donnons le même montant pour notre autre fils. » « Comment », dit le mari. « Mais notre deuxième fils n’a pas perdu sa vie ». « Ah ! » s’exclama-t-elle. « C’est justement cela le point. Donnons comme une expression de reconnaissance et de gratitude à Dieu pour lui avoir épargné la vie ! »
Quelle que soit la situation, il y aura toujours une raison de rester dans un esprit de gratitude.

2. Les chrétiens très efficaces se réjouissent en tout temps.
Certes, ce n’est pas toujours facile, mais la joie est une des plus grandes marques de la foi en nous. C’est aussi la volonté de Dieu que nous nous réjouissions.

Philippiens 4:4

Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le répète, réjouissez-vous.

C’est un des signes qui distingue les chrétiens très efficaces. Ils sont joyeux. Tout temps. Le problème de beaucoup de chrétiens est qu’ils croient que la joie est une émotion. Certes, elle l’est en quelque sorte. Mais, la joie est aussi le fruit de l’esprit (Gal 5:22) elle est le fruit de notre esprit régénéré par le sang de Jésus; elle est une force qui surgit de notre être renouvelé. C’est une puissance qui nous donne la victoire. « La joie de l’Eternel sera votre force » (Néhémie 8:10). Pourquoi ne pas développer la joie du Seigneur cette année ?

Soyez toujours joyeux (1 Thes. 5:16)

Laissez la joie du Seigneur devenir votre force de chaque jour. Elle vous transportera vers de nouveaux horizons et vous donnera la victoire. Quelqu’un a écrit un livre dont le titre est : « Si le diable ne peut voler votre joie, il ne pourra garder vos biens… ». La joie est une des habitudes qui distinguent les chrétiens très efficaces des croyants médiocres.

3. Les chrétiens très efficaces prient tous les jours
Bon, c’est vrai que nous nous attendions à ce que la prière soit une de ces habitudes. Lorsque nous parlons de prière, nous ne pouvons éviter de tomber sur un texte très important :

« Priez sans cesse » (1 Thes. 5:17)

Prier ce n’est pas uniquement ce que nous faisons tous les matins pendant quelques minutes. Paul exhorte le chrétien à prier sans cesse ; c’est-à-dire à être constamment en contact avec notre Père céleste.
Pour illustrer ce point, imaginons que vous possédiez un smartphone. Le matin en vous levant, vous consultez vos courriels sur votre portable, et ensuite, vous vaquez à vos occupations quotidiennes : travail, école, enfants, etc. Cependant, tout en badant à vos activités, votre smartphone est toujours connecté à l’internet. Lorsqu’un courriel arrive, vous recevez une notification qui indique la réception de ce courriel. Vous consultez à nouveau votre portable et vous lisez le message reçu. Ainsi, vous êtes « sans cesse » connecté. C’est un peu comme cela que les chrétiens très efficaces sont : ils sont constamment (sans cesse) connectés au Père. La prière, sans cesse, est une prière qui devient un style de vie. Constamment, nous sommes en connexion avec notre Père Céleste. Nous sommes à l’écoute. Prier c’est bien plus que demander, c’est aussi écouter pour savoir ce que le Père attend de nous. C’est rester à l’écoute et obéir.

4. Les chrétiens très efficaces méditent la Parole tous les jours
Je me souviens que lorsque j’étais enfant nous chantions le chant :

Lis ta bible
Prie chaque jour
Prie chaque jour
Prie chaque jour
Lis ta bible
Prie chaque jour
Si tu veux grandir
Si tu veux grandir
Lis ta bible
Prie chaque jour
Si tu veux grandir

Et bien que ce chant soit si beau, il ne correspond à aucun texte de la bible. Avez-vous remarqué que nulle part la bible ne dit qu’il faut lire la bible ? Certes, il est très bon de lire la Parole de Dieu ; dans Proverbes il est ordonné que les discours de Dieu « ne s’éloignent pas de nos yeux » (4:21). Mais le Seigneur ne veut pas que nous nous arrêtions là. Ce qu’il recherche ce ne sont pas tant des gens qui lisent la bible, que de gens qui la méditent.

Jos. 1:8
Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras.

C’est une des habitudes des chrétiens très efficaces. Ils ne se content pas de lire la bible en un an. Ils la méditent. En hébreu, le mot traduit par ‘méditer’ signifie : marmonner, bredouiller, se parler à soi-même. Méditer la Parole de Dieu tous les jours signifie y penser toute la journée, la faire revenir constamment en nous, un peu comme la vache qui rumine l’herbe – en fait, en hébreu le mot ‘méditer’ veut aussi dire ruminer. Prenez chaque jour un verset biblique, et ‘ruminez-le’ ; pensez-y toute la journée, voire toute la semaine jusqu’à ce que cela produise le « lait de la Parole » en vous. C’est comme cela que nous méditons la Parole de Dieu.

Voici un exemple de méditation. Ce n’est pas exhaustif, mais juste assez pour montrer commet on peut méditer la Parole de Dieu. Prenez Jérémie 29 :11

Jér 29:11, Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance.

Comment allez-vous faire pour méditer ce verset et pas seulement le lire ? Commencez par le lire plusieurs fois pour être certain que vous avez compris chaque mot de ce verset. Ensuite, commencez à le décortiquer pendant la journée :
– « Car je connais » – et dites à vous même : « Wow ! Dieu connaît. Dieu sait toutes choses. Il connaît les choses me concernant. Il est même conscient de qui je suis…. »
– « Les projets » – et dites à vous même : « Dieu a des projets pour moi. Je ne suis pas ici pour rien. Je suis venu au monde pour accomplir des choses grandes pour Lui. Il a des projets, et j’ai une raison de vivre. »
– « Que j’ai formé sur vous » – et dites à vous même : « Excellent. Les projets, c’est Dieu lui-même qui les a préparés pour moi. Donc ses projets sont faits sur mesure. C’est pour MOI qu’il les a préparés. Il me connaît, donc, il sait exactement ce qui me va bien, ce que j’aime, et ce dont je suis capable d’accomplir avec son aide. »
o La Bible de Jérusalem dit : ‘les desseins que je forme POUR vous’
o La version Darby dit : ‘Les pensées que je pense à votre égard’.
– « Projets de paix » (pensées de paix) – et dites à vous même : « Les pensées de Dieu pour moi, sont de bonnes pensées. Quand Dieu me voit, il pense de bonnes choses à mon sujet. Les projets qu’Il a pour moi, sont de bons projets. Ils apportent la paix. Ils produisent la paix. Il n’est pas contre moi. Il est pour moi. Le mal ne vient pas de Lui. Tout ce qu’il pense de moi, ou qu’Il projette pour moi est BON. »
o Le mot « paix » veut aussi dire ‘prospérité’ – dites donc à vous même : « Dieu désire mon bien-être. Il veut que tout aille bien pour moi. Il a prévu des plans qui me conduisent en haut et pas en bas, qui améliorent ma condition de vie au lieu de l’empirer. Je peux vraiment compter sur Lui pour faire en sorte que mon cheminement de foi réussisse en tous points, Il veut ma prospérité. Il dit d’ailleurs « et non de malheur », et Proverbes 10:22 dit : « C’est la bénédiction de l’Éternel qui enrichit, Et il ne la fait suivre d’aucun chagrin. »
o « Pour vous donner un avenir et de l’espérance » – et dites à vous même : « Avec Dieu mon avenir est assuré. Il a prévu de me donner un bon avenir plein d’espérance. Je sais que je peux Lui faire confiance. Il ne m’a jamais trompé et Il n’a jamais failli à ses promesses. Ainsi, je m’attends à un bel avenir… Le meilleur est certainement devant moi. »
Ce n’est qu’un petit exemple de comment nous pourrions méditer sur ce verset. Et chaque jour pendant toute la semaine, alors que vous méditez sur ce passage, le Seigneur fera sortir de votre bouche d’autres mots, d’autres expressions, d’autres conséquences de ces versets. La méditation de la parole est illimitée !
Décidez de développer cette habitude des chrétiens très efficaces. Commencez à méditer la Parole tous les jours. Jour et nuit. Ne vous en faites pas si vous n’arrivez pas à lire des chapitres entiers chaque jour, ne tombez pas sous une fausse culpabilité à cet égard. Que vous méditiez un chapitre ou un seul verset, ce qui compte devant Dieu c’est que vous méditiez la parole toute la journée et vous serez comme ces chrétiens très efficaces.

5. Les chrétiens très efficaces fréquentent leur église locale

Je sais. Nous entendons de plus en plus de chrétiens qui quittent l’église locale pour toutes sortes de raisons. En tant que pasteur, c’est probablement la plus grande peine que j’ai lorsqu’un membre de mon église s’en va. Cela me fait tellement mal. Cela veut peut-être dire que je ne suis pas arrivé à faire comprendre à cette personne combien l’église locale est capitale dans la vie du chrétien.

Un chrétien très efficace a développé l’habitude de fréquenter son église locale. C’est Dieu qui nous a placés dans l’église (1 Cor 12:18). Et c’est à partir de là que nous devrions vivre notre vie chrétienne.
Certains disent : « Je n’ai plus besoin de l’Eglise. Maintenant avec l’internet, je peux lire, entendre et voir tous les enseignements que je veux ». C’est bien cela le problème. C’est l’Eglise à la carte. Voyez-vous, lorsque vous consultez l’internet et que vous écoutiez un bon enseignement ou une bonne prédication, vous écoutez ce que vous voulez entendre. Mais lorsque vous allez à l’église, vous serez ‘forcé’ à écouter ce que Dieu veut que vous entendiez. Ne vous éloignez pas de votre église locale. Les temps sont mauvais, et nous avons besoin de notre église locale pour recevoir tout l’encouragement et les forces nécessaires (Héb. 10:24-25).

Savez-vous que la Bible est pleine d’exhortations qu’il nous est impossible d’accomplir tout seul ? Ce sont les fameux versets « les uns les autres ». Il y a au moins 59 versets « les uns les autres ». C’est à dire plus d’un par semaine. Avez-vous déjà essayé de vous aimer les uns les autres tout seuls (Jean 15:17)? Cela ne marche pas. Ou de vous instruire les uns les autres tout seul (Rom. 15 :14) ? Cela ne marche pas. Ou encore de vous saluer les uns les autres par un saint baiser (2 Cor 13:12) ou encore de vous supporter les uns les autres dans l’amour tout seul ? Non, cela ne marche pas.
Non, un chrétien ne peut pas être très efficace s’il n’est pas avant tout enraciné dans son église locale, où il y reçoit l’enseignement des apôtres, la fraction du pain, mais aussi où il est un agent de changement, d’encouragement et de bénédiction.

Si vous ne fréquentez pas encore une église locale, je vous exhorte à en trouver une le plus vite possible et à vous y engager âme et corps.

On me dira : « j’ai essayé une église, mais elle était pleine de problèmes ». C’est possible. Aucune église n’est parfaite. Mais, qui sait si le Seigneur ne vous a pas, justement, envoyé dans cette église-là pour faire partie de la solution ; pour y apporter un peu de joie et la transformer en un centre de vie pour la ville ?
Finalement, si vous avez une famille. Ne pensez pas que vous pourrez correctement élever vos enfants dans la foi chrétienne sans être activement enraciné dans une église locale. Vos enfants ont besoin de l’enseignement que votre église donne. Ils ont besoin de grandir avec d’autres enfants chrétiens ; de s’identifier constamment avec la vie de l’église, pour que lorsqu’ils grandissent, eux aussi puissent porter leurs enfants à l’église.

Il est démontré qu’il y a plus de probabilités que les enfants des parents qui ne fréquentent pas l’église, ne suivent plus le Seigneur quand ils deviendront grands, que les enfants qui ont grandi dans une église locale.

6. Les chrétiens très efficaces vivent pour le Royaume de Dieu

Les chrétiens très efficaces accomplissent des œuvres bonnes. Quand on parle de bonnes œuvres, il nous vient vite à la tête que nous ne sommes pas sauvés par les œuvres, mais par grâce. Et c’est vrai. Toutefois, nous ne sommes pas sauvés pour ne rien faire. Et les chrétiens très efficaces ont développé l’habitude de se lever le matin et de demander à Dieu : « Que veux-tu que je fasse », ou encore comme le petit Samuel : « Me voici, ton serviteur écoute ».
Les chrétiens très efficaces sont experts en service. Ils servent Dieu. Ils travaillent pour et avec Dieu. Ils servent aussi les autres. Ils savent que le Seigneur leur a préparé des œuvres pour qu’ils les accomplissent :

Eph 2:10
Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.

En nous sauvant, le Seigneur a aussi prévu que nous deviendrions utiles à son Royaume. Les chrétiens très efficaces possèdent la mentalité du Royaume de Dieu, et c’est ce qui compte pour eux. C’est la priorité de leur vie. Tout ce qu’il font c’est avant tout pour son Royaume.

En ce moment, dans mon église, un couple est venu s’installer pour travailler dans une société de la région. Le mari est ingénieur informatique. Il a déménagé sa famille des États-Unis jusqu’en Suisse pour son travail. Un soir, alors que nous mangions ensemble il me dit qu’en plus de son travail, il exerce un ministère auprès des réfugiés au Moyen-Orient. Puis il me dit quelque chose qui m’a tellement épaté : « Cela, c’est ma vraie vocation. Mon travail c’est un simple boulot que Dieu m’a donné pour vire ; et j’en suis reconnaissant au Seigneur. Mais mon vrai travail, c’est de m’occuper des choses du Royaume de Dieu ! »

Un chrétien très efficace est quelqu’un qui a compris que sa raison d’être n’est pas uniquement être ce qu’il fait : avocat, plombier, pâtissier, médecin, professeur, etc. Mais c’est faire ce qu’il est : un enfant de Dieu, choisi par le Seigneur pour accomplir des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance pour lui.
Commencez à placer votre vie sous la Seigneurie de Dieu et de Son Royaume. Demandez-lui chaque jour ce qu’Il veut que vous accomplissiez ; les gens qu’Il veut que vous rencontriez ; le bien qu’Il veut que vous fassiez autour de vous. Vous pouvez faire la différence autour de vous, lorsque vous développez l’habitude d’accomplir des œuvres bonnes, parce que vous vivez avec la mentalité du Royaume.

7. Les chrétiens très efficaces marchent dans l’amour

« Marchez dans l’amour » (Eph. 5:2

Un chrétien très efficace a développé l’habitude de marcher dans l’amour. Quoi que ce soit qu’on lui fasse, il ne rend pas le mal pour le mal, mais le bien pour le mal (Rom. 12:21). Il a décidé – et c’est vraiment un choix – de marcher dans l’amour coûte que coûte. Il sait que, dans le Royaume de Dieu, ce n’est pas la loi du plus fort qui prévaut, mais la loi de l’amour.
Il choisit donc de vivre de telle manière à ne devoir rien à personne si ce n’est d’aimer les autres, car celui aime accompli la loi. (Romains 13:8)

La marche dans l’amour n’est pas toujours facile, surtout lorsque nous subissons des injustices. Mais, ne nous trompons pas. Tôt ou tard, nous réaliserons qu’en fin de compte, ce n’est pas contre nous, mais contre Dieu que les gens se dressent. Et un jour, c’est à Dieu lui-même qu’ils devront rendre des comptes, et Lui, ne joue pas avec ces choses :
Eb 10:31

C’est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant.

De même que ceux qui font le mal passeront certainement un mauvais moment lorsqu’ils seront face à Dieu, faisons attention que dans nos propres vies, nous ne marchions pas dans la vengeance, mais dans l’amour, car ce n’est que comme cela, que nous pourrions échapper aux « mains du Dieu vivant ».
Qu’est-ce que marchez dans l’amour ? Il y a plusieurs définitions possibles, et elles sont toutes bonnes en elles-mêmes :
– Pardonner
– Respecter
– Protéger
– Prendre soin
– Aimer
– Penser d’abord à l’autre
– Etc.
Mais, je pense que la meilleure définition est celle-ci : « Marchez dans l’amour, c’est marcher comme Jésus aurait marché dans la même situation et sous les mêmes conditions et avec les mêmes circonstances atténuantes que nous, en tenant toujours compte de la volonté et de la nature de Dieu qui est en nous. »
Dieu est amour, et il vit en nous. Puisque l’amour de Dieu a été versé dans nos cœurs avec le Saint-Esprit quand nous sommes nés de nouveau (Romains 5:5), cela veut dire la nature de Dieu (Dieu est amour – 1 Jean 4:8) réside en nous, et celui qui marche dans l’amour, marche donc selon sa nouvelle nature.
Le chrétien très efficace est quelqu’un qui ne marche plus selon le style de vie qu’il avait avant de connaître Jésus, mais quelqu’un qui marche avec un style de vie renouvelé, avec l’amour de Dieu dans son cœur.
« Marchez dans l’amour, c’est marcher comme Jésus aurait marché dans la même situation et sous les mêmes conditions et avec les mêmes circonstances atténuantes que nous, en tenant toujours compte de la volonté et de la nature de Dieu qui est en nous. »

En mettant en pratique ces sept habitudes, non seulement vous deviendrez des chrétiens très efficaces, mais surtout, vous vous épanouirez, car vous refléterez qui vous êtes réellement en Christ ; vous manifesterez la vraie nature en Christ qui vient du profond de votre cœur.
Faites-en un ordre de marche pour les mois à venir. Développez ces sept habitudes, et vous verrez le monde autour de vous changer, car vous aurez changé vous-même. Le reste suivra. D’autres choses changeront, car vous aurez décidé de prendre votre vie en main, de ne pas vous laisser ballotter par toutes sortes de distractions, mais vous choisissez de faire sortir le meilleur de vous même…

Donato Anzalone

Donato Anzalone

View all posts

Votre don peut faire la différence

Information personnelle

Total du don : €5