Ministère Parole Vivante
Vous êtes le sel de la terre

Vous êtes le sel de la terre

Intrinsicly fabricate superior metrics rather than visionary metrics. Monotonectally procrastinate bricks-and-clicks opportunities through business communities. Conveniently pontificate accurate niches through world-class materials. Dynamically optimize effective growth.

C‘est choquant ! La Bible est pleine d’exhortations à être: « soyez donc parfaits » (Mat 5.48) ; « Soyez bons l’un envers l’autre » (Eph. 4.32) ; « soyez saints, parce que Je suis saint » (1 Pierre 1.16) ; « soyez fermes, inébranlables » (1 Cor. 15 :58), etc. Ce sont là des encouragements et même des commandements à devenir: parfaits, saints, fermes, inébranlables… En revanche, Jésus dit dans Marc 9:50 et Mat 5.13 : « Vous êtes le sel de la terre » ! Ce n’est pas une exhortation à être quelque chose ; ce n’est pas une prophétie, ce n’est pas une suggestion : c’est un fait ! TOUS LES CHRETIENS SONT LE SEL DE LA TERRE.

Quel que soit votre style de vie, vous êtes le sel de la terre. « Comment ? Je suis le sel de la terre ? Même si je ne vis pas d’une manière digne du Royaume de Dieu ? », diront certains. « Mais je connais quelqu’un qui fréquente la même église que moi, qui ne vit pas du tout comme un chrétien : il jure tout le temps, il ment souvent, il trompe sa femme, et vous me dites qu’il est le sel de la terre ? » Pour être plus précis, ce n’est pas moi, Donato, qui le dit, mais Jésus. Que l’on veuille ou pas, nous sommes tous le sel de la terre. Mais avant de retourner à cet argument percutant, voyons tout d’abord quelles sont les propriétés du sel.

Nous pouvons faire beaucoup de choses avec du sel. Nous pensons souvent que le sel sert seulement à être utilisé dans la nourriture, mais en fait, il y a plus de 14000 usages du sel dans le monde pour faire toutes sortes de choses : la fabrication de produits divers tels le plastic, le papier, le verre, le polyester, le caoutchouc, des fertilisants, de l’eau de javel, du savon, des détergents, des colorants etc.

Nous savons aussi que l’on peut utiliser le sel pour faire fondre la glace ; mettez un peu de sel dans l’eau à bouillir et ensuite mettez-y un oeuf, et il sera plus facile d’enlever la coquille; on peut même faire des cristaux avec du sel ; il sert à enlever les taches de vin sur la nappe, Horace, le grand auteur latin disait qu’il n’y avait rien de mieux qu’une tranche de pain avec un peu de sel pour calmer les douleurs de l’estomac. Les premiers salaires des Romains étaient en sel, le SALAIRIUM, d’où vient notre mot « salaire ». Le sel a aussi une valeur morale puissante, il suffit de se rappeler de la célèbre marche du sel orchestrée par Ghandi pour faire plier l’Empire Britannique, lui enlevant ainsi le monopole du sel, et signant par la même la capitulation symbolique de la Grande Bretagne.

Mais, du temps de Jésus, le sel avait trois fonctions précises:

Le sel servait à préserver les aliments. Il n’y avait pas de réfrigérateurs et par conséquent, il fallait trouver d’autres moyens pour conserver les aliments. Le sel était le moyen par excellence, il permettait à l’aliment de se préserver ainsi que son goût, et ses facultés.

Je pense juste à Rahab. Elle est inclue dans la fameuse galerie de la foi dans Hébreux 11. En choisissant d’aider Josué et ses guerriers, elle devint sel de la terre pour sa famille. Lorsqu’Israël envahit Jéricho, toute la famille de Rahab s’était réfugiée chez elle – elle qui avait placé un ruban de cramoisi sur sa fenêtre, et par conséquent, elle, ainsi que toute sa famille, furent épargnées. Le sel de la terre préserve.

Le sel servait aussi à guérir. Il avait cette faculté de désinfecter et de soigner. Comme le sel, le chrétien sert à guérir les situations. Laban avait reconnu que ses affaires fonctionnaient grâce à la présence même de Jacob dans sa maison :

Genèse 30:27
27 Laban lui dit : Puissé-je trouver grâce à tes yeux ! Je vois bien que l’Eternel m’a béni à cause de toi;

On retrouve la même chose avec le fils de Jacob, Joseph. Après avoir été acheté par Potiphar, ce dernier remarque que sa maison prospère grâce à Joseph:

Genèse 39:1-4
1 On fit descendre Joseph en Egypte; et Potiphar, officier de Pharaon, chef des gardes, Egyptien, l’acheta des Ismaélites qui l’y avaient fait descendre. 2 L’Eternel fut avec lui, et la prospérité l’accompagna; il habitait dans la maison de son maître, l’Egyptien. 3 Son maître vit que l’Eternel était avec lui, et que l’Eternel faisait prospérer entre ses mains tout ce qu’il entreprenait. 4 Joseph trouva grâce aux yeux de son maître, qui l’employa à son service, l’établit sur sa maison, et lui confia tout ce qu’il possédait.

Le fait que Potiphar laissa tout dans les mains de Joseph montre qu’il avait compris que sa prospérité était causée par la présence de Joseph.

Pensons donc à la servante de l’épouse de Naaman. Elle avait été enlevée toute jeune et devint esclave. Mais malgré sa situation, elle décida qu’elle serait le sel de la terre pour cette famille, et lorsque Naaman sût qu’il était atteint de la lèpre, elle parla du prophète Elisée qui avait le pouvoir de le guérir – ce qu’il fit.

Où que vous vous trouviez en ce moment, dans quelque situation dans laquelle vous vous trouvez, vous êtes le sel de la terre.

Finalement, le sel servait à plaire. Qui n’a pas goûté un pain sans sel ? Une salade sans sel? De la viande sans sel ? Soyons honnêtes, on ne pourrait se passer de ce condiment exceptionnel. Certes, le monde offre de nombreuses épices et c’est heureux. Mais, il est de ces plats qui sont tellement fades lorsqu’ils manquent de sel.

Nous n’en sommes pas toujours conscients, mais c’est bien parce que nous sommes sur la terre, que le Seigneur tarde à la détruire complètement. Il y a tellement de malheur, de péché, d’abomination sur cette terre, nous sommes pratiquement comme du temps de Noé, et les conditions pour que Jésus revienne et que l’Antichrist se manifeste sont bien là, mais c’est sans compter sur ce qui empêche l’Antichrist de se révéler : selon la plupart des commentateurs, c’est l’Eglise de Jésus Christ, le sel de la terre qui retient l’Antichrist et l’empêche de se déclarer:

2 Thessaloniciens 2:1
1 Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères,

Nous ne pouvons rien y faire. Nous sommes et serons toujours le sel de la terre. Ce n’est pas un choix. C’est un fait.

Par contre, il y a un petit hic dans tout cela. Le sel a aussi certaines particularités. Le sel est toujours sel. Mais, Jésus avertit ses disciples :

Matthieu 5:13
13 Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes.

Le sel peut perdre sa saveur !

Dans ce cas, il ne sert plus à rien. Il est juste bon à être jeté et foulé aux pieds.

Marc 9 : 50
50 Le sel est une bonne chose; mais si le sel devient sans saveur, avec quoi l’assaisonnerez-vous ? Ayez du sel en vous-mêmes, et soyez en paix les uns avec les autres.

Le Seigneur révèle que, bien que nous soyons de fait le sel de la terre, nous pourrions nous trouver dans une situation où notre vie ne reflète plus ce qu’elle devrait être, nous perdons notre saveur, nous ne servons plus au maître, nous n’affectons plus le monde comme nous devrions le faire, notre style de vie n’est plus à la hauteur du Règne de Dieu : nous ne préservons plus le monde, nous ne guérissons plus le monde, nous ne plaisons plus, dans le sens que nous n’attirons plus le monde à la puissance de la présence de Dieu en nous.

Ainsi, nous sommes tous le sel de la terre. Mais c’est à chacun de nous de définir si ce sel que nous sommes est plein de saveur, ou s’il a perdu toute sa saveur. C’est à nous de voir si nous allons affecter le monde, ou si nous allons nous faire piétiner par le monde. Si nous allons apporter le changement que ce monde cherche, ou si nous allons nous conformer à ce monde.

Ce que l’apôtre Paul dit aux Romains prend toute sa valeur lorsqu’on le connecte avec l’image du sel de la terre :

Romains 12:2
2 Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

Nous serons le sel de la terre utile lorsque nous ne nous conformons pas à ce monde, mais nous nous laissons transformer – le mot grec utilisé parle de métamorphose – pour devenir conforme à l’image de Christ.

Certes, nous ne sommes pas laissés à nous-mêmes. Le Seigneur nous a laissé des clés pour être le sel de la terre. Une de ces clés se trouve dans une prière de l’apôtre Paul en Colossiens 1 :9 et suivants :

Colossiens 1:9-11
9 C’est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous, et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle, 10 pour marcher d’une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres et croissant par la connaissance de Dieu, 11 fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients.

Cette prière est une prière inspirée par le Saint-Esprit. Priez-la pour vous-même. Par exemple, priez comme ceci :

« Père, je te demande que je puisse être rempli de la connaissance de ta volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle, afin que je puisse marcher d’une manière digne de toi, Seigneur, t’être entièrement agréable, portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres et croissant par ma connaissance de toi, fortifié à tous égards par ta puissance glorieuse, en sorte que je sois toujours et avec joie persévérant et patient. Amen. »

Ne sous-estimez jamais la puissance des prières inspirées qui se trouvent dans le Nouveau Testament. Elles sont puissantes et efficaces. Si le Saint-Esprit a inspiré l’Apôtre pour qu’elles soient inclues dans la Bible, c’est qu’Il en avait décidé ainsi, et donc, pour que nous puissions à notre tour prier de telle manière. Priez cette prière, elle vous conduira à être en tout temps le sel de la terre.

J’ai décidé avec toute ma famille d’être le sel de cette terre, un sel plein de saveur, plein de joie, plein de bénédiction pour apporter du mieux dans ce monde, pour y apporter les éléments qui le changeront, et qui empêcheront l’Antichrist de se manifester sur la terre.

Quel sel êtes-vous ? À vous de choisir.

Donato Anzalone

Donato Anzalone

Votre don peut faire la différence

Personal Info

Donation Total: €5

Get in touch

Collaboratively harness market-driven processes whereas resource-leveling internal or "organic" sources. Competently formulate.