La signification des étoiles

La Bible a beaucoup à dire sur les étoiles. Elle nous révèle que le Seigneur a déterminé le nombre des étoiles, et qu’il leur a donné à toutes un nom (Ps 147:4) ; les patriarches observaient les étoiles (Gen. 37:9) ; celles-ci étaient aussi un signe de la grandeur de Dieu et du peuple de la promesse, elle interdit l’adoration des étoiles (Deut. 4 :19), et il est clair, par les textes, que les étoiles ne servent pas à révéler notre avenir, et que nous ferions mieux d’adorer le créateur des étoiles que celles-ci. D’ailleurs, à la création, la raison d’être des étoiles était claire : des signes pour marquer les époques, les jours et les années (Gen. 1:14)

Enfin, écartons la fausse croyance qui dit que lorsqu’un chrétien meurt, il devient une étoile dans le ciel. Ce n’est pas une doctrine biblique. Toutefois, il y a une étoile qui mérite notre attention. C’est l’étoile qui conduit les rois mages à chercher le nouveau roi des juifs :

Matthieu 2 : 1-2
1 Jésus étant né à Bethléhem en Judée, au temps du roi Hérode, voici des mages d’Orient arrivèrent à Jérusalem, 2 et dirent : Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l’adorer.
L’étoile de Bethlehem

Il est clair que ces rois mages ont vu cette étoile des mois avant que Jésus ne naisse, et qu’ils avaient compris qu’elle annonçait la venue du Roi des Juifs. Comment l’ont-il su ? Probablement que, comme les fils d’Issacar, ils savaient discerner les temps (1 Chroniques 12:32). Pour venir de l’Orient, il fallait de longs mois de voyage. Donc, des mois à l’avance, Dieu avait mis dans le ciel un signe, une étoile, et les rois mages l’ont suivie et sont arrivés en Israël.

Cette étoile, était un signe qui représentait plusieurs choses pour ces mages. Aujourd’hui encore, cette étoile représente quelque chose pour nous.

L’étoile de Bethlehem parle de la puissance créatrice de notre Dieu. L’univers entier est une démonstration de la puissance et de la grandeur de Dieu. Est-ce qu’Il créa une toute nouvelle étoile, ce qui aurait pu attirer l’attention des rois mages ? Est-ce qu’il envoya une comète en dehors de sa trajectoire normale ? Nul ne le sait. Mais, une chose est claire : cette étoile est restée assez longtemps dans la même trajectoire pour que les rois mages puissent la voir, la suivre et arriver à destination. Dieu utilise tellement de moyens pour nous attirer à Jésus. Que ce soit le témoignage d’une personne, une situation qui porte la personne à chercher Dieu ou toute autre chose ; Dieu n’est pas à court d’instruments pour apporter quelqu’un à Jésus.

Un symbole de la promesse et de la présence de Dieu

L’étoile de Bethlehem nous rappelle les promesses infaillibles de notre Dieu. Déjà dans le livre des Nombres nous lisons une promesse concernant une étoile :

Nombres 24:17
17 Je le vois, mais non maintenant, Je le contemple, mais non de près. Un astre sort de Jacob, Un sceptre s’élève d’Israël. Il perce les flancs de Moab, Et il abat tous les enfants de Seth.

En pensant à la promesse du sauveur, cet « astre qui sort de Jacob », nous apprenons trois choses : Tout d’abord, Dieu tient toujours ses promesses, ensuite, Dieu a son propre « timing » en ce qui concerne l’accomplissement des promesses, et finalement, cela vaut la peine d’attendre que les promesses de Dieu se réalisent.

La Bible dit:

Galates 4:4
4 mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, né sous la loi,

Il est venu en son temps. Cela ma rappelle ce merveilleux chant :

En Son temps, en Son temps
Ce que Dieu fait est parfait, en Son temps.
Seigneur Jésus je Te prie,
Montre-moi que dans ma vie,
Tu fais tout ce que Tu dis,
En Ton temps.

En Ton temps, en Ton temps,
Ce que Tu fais est parfait en Ton temps.
Seigneur, prends toute ma vie,
Qu’elle soit dès aujourd’hui,
La plus bell’ des mélodies,
En Ton temps.

En Ton temps, en Ton temps,
Ce que Tu fais est parfait en Ton temps.
Seigneur, je veux par Ta grâce,
Ne marcher que sur Ta trace,
Afin d’admirer Ta face,
En Ton temps.

L’étoile de Bethlehem nous assure de la présence constante de notre Dieu.

Pendant plusieurs mois, ces mages ont suivi cette étoile. Elle bougeait avec eux ; elle était constante, rassurante et consolante pour ces mages à la recherche du sauveur.

Le verset 9 dit :

Matthieu 2:9
Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici, l’étoile qu’ils avaient vue en Orient marchait devant eux jusqu’à ce qu’étant arrivée au-dessus du lieu où était le petit enfant, elle s’arrêta.

Elle allait devant eux jusqu’à ce qu’ils arrivent à bon port. Laissons le Seigneur affermir nos pas (Ps. 37:23) à travers sa Parole, le ministère du Saint-Esprit, sa providence et les bons conseils d’amis qui aiment et servent Dieu.

L’étoile de Bethlehem nous guide vers les desseins rédempteurs de notre Dieu.

Lorsque le Seigneur nous regarde, il ne pense pas au mal que nous avons fait et comment il pourrait nous punir, il regarde plutôt à comment il peut nous racheter, nous restaurer et nous délivrer. Ses actes sont rédempteurs. Son approche est toujours rédemptrice, et son désir est toujours de nous sauver :

table style= »border: 1px solid black »>

Luc 19:10
Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.

Le point le plus important de Noël n’est pas seulement le fait que Jésus est venu, mais pourquoi il est venu. Il est venu sur la terre pour devenir notre sauveur ; pour apporter une solution au problème du pécheur, pour pallier à nos imperfections, et afin que nous ayons la vie en abondance.

Si, en lisant ce texte, vous vous rendez compte que vous ne connaissez pas encore Jésus comme le Sauveur et le Seigneur de votre vie, il est encore temps de Lui demander de venir et de vivre dans votre cœur.
Priez selon cette prière :

« Oh Dieu, mon Père céleste. Je viens à toi. Je crois dans mon cœur que tu as ressuscité Jésus d’entre les morts et je déclare que Jésus est maintenant le Seigneur de ma vie. Je renonce à tout le mal que j’ai fait, et je prends la décision de suivre Jésus. Merci de faire de moi ton enfant, et de me recevoir dans ta famille. A partir d’aujourd’hui, je suis en Christ et les choses anciennes sont passées, et toutes choses dans ma vie sont devenues nouvelles. Amen. »

Notre plus grand besoin :

Si notre plus grand besoin était de l’information, Dieu nous aurait envoyé un professeur.

Si notre plus grand besoin était la technologie, Dieu nous aurait envoyé un scientifique.

Si notre plus grand besoin était l’argent, Dieu nous aurait envoyé un économiste.

Si notre plus grand besoin était le divertissement, Dieu nous aurait envoyé un acteur.

Mais notre plus grand besoin était d’être pardonné et Dieu nous a envoyé un Sauveur.

Donato Anzalone

Donato Anzalone

View all posts

Votre don peut faire la différence

Information personnelle

Total du don : €5